cellcoopri

unikin-coop

Le Congolais Jean-Jacques Muyembe Tamfum et le Belge Peter Piot sont récompensés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour leur « engagement de toute une vie en faveur de la santé » comme annoncé jeudi 18 mai 2023 par l’agence de l’ONU 

.Les Prix du Directeur Général de l’ pour les Leaders Mondiaux , créés en 2019, leurs seront décernés par le chef de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus , lors de la session d’ouverture de la 76èmeAssemblée Mondiale de la Santé, qui se tiendra le dimanche 21 mai à Genève en Suisse.

Virus Ebola

Actuel Directeur Général de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) de Kinshasa, le Dr Muyembe-Tamfum est reconnu pour «son innovation, son leadership et ses contributions novatrices à la gestion et au traitement de maladies telles que la maladie à virus Ebola». Comme virologue, il a également joué «un rôle essentiel dans l’amélioration des résultats en matière de santé en RDC, dans la région africaine et dans la communauté mondiale».

Il a fait partie de l’équipe qui a découvert le virus Ebola du Zaïre lors de la première épidémie enregistrée en 1976, dans la province de l’Equateur, au Nord de la RDC. Il a ensuite contribué à la conception de l’un des premiers traitements efficaces contre le virus et au déploiement de vaccins expérimentaux contre la maladie à virus Ebola.

Professeur titulaire de microbiologie à la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa et premier Président de l’Académie Congolaise des Sciences , Muyembe a «travaillé sans relâche pour renforcer les capacités scientifiques de la RDC, en créant de multiples installations de recherche dans le pays, et a joué un rôle clé avec l’OMS dans la lutte contre les maladies infectieuses».

L’épidémie de VIH/sida

Le Belge Peter Piot est de son côté reconnu pour «son leadership extraordinaire dans la réponse à l’épidémie de VIH/sida et à d’autres défis de santé mondiaux importants» et a joué un rôle essentiel dans le lancement d’importantes initiatives de santé mondiale telles que l’ ONUSIDA , le Fonds mondial et d’autres qui ont amélioré les résultats en matière de santé dans le monde. Sous sa direction, l’ONUSIDA est devenu le principal défenseur de l’action mondiale contre le sida, et a également été le fer de lance de la réforme des Nations Unies en réunissant 10 de ses différentes organisations.

Conseiller spécial du président de la CE, Professeur de Santé mondiale et ancien Directeur de la London School of Hygiene & Tropical Medicine , Peter Piot a également joué un rôle dans «la découverte antérieure du virus Ebola et dans l’endiguement de la première épidémie connue, en participant à des enquêtes épidémiologiques de terrain». Il a présidé un certain nombre d’initiatives de haut niveau, a occupé de nombreux postes consultatifs de haut niveau, notamment sur la COVID-19  , et a reçu de nombreux prix.

Étroitement impliqués dans la découverte de la maladie à virus Ebola 

avant d’accéder à des postes de direction dans le domaine de la santé mondiale, les deux scientifiques récipiendaires sont leaders de la santé publique : «Ces personnes exceptionnelles incarnent un dévouement tout au long de la vie, un plaidoyer sans relâche, un engagement envers l’équité et un service désintéressé pour l’humanité et la santé des personnes», a déclaré le chef de l’OMS.

«À une époque d’urgences multiples, de crises sanitaires et de conflits, nous reconnaissons que le leadership en matière de santé publique et de science est plus important que jamais pour faire progresser la santé mondiale. Nos lauréats personnifient aujourd’hui cette passion» a indiqué Tedros Adhanom Ghebreyesus

Le Professeur Pascal KAPAGAMA, Coordonnateur de la coopération et des relations internationales
de l’Université de Kinshasa, participe ce mardi 30 avril 2024 à Bruxelles, à la conférence VLIR-CREF
«European University Alliances: Drivers of Change and Innovation in Higher Education ». A cette
activité scientifique où il représente l’Université de Kinshasa, il interviendra sur : les partenariats
mondiaux, la participation de l’UNIKIN à UNA Europa et aux autres instruments des alliances
universitaires européens, ainsi que sur le paradigme de financement par l’Union européenne. La
journée du 29 avril 2024 qui s’est déroulée à la Vrije Universiteit Brussel (VUB) a permis à Pascal
Kapagama, dans la suite de Mme la Ministre belge à la coopération au développement, de visiter cette
université dont particulièrement le laboratoire de ‘l’intelligence artificielle et le laboratoire de la
fermentation du cacao

Le Doyen de la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa, le Professeur Roger MBUNGU MWIMBA a remis les certificats aux Apprenants de la cinquième promotion de DEA Biologie Moléculaire ce lundi 26 Février 2024 dans la salle DEA BIOMOL de la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa.

En effet, cette cérémonie qui s’est tenue de 10h30′ à 12h30′, et qui a connu la présence des officiels, corps académiques, scientifiques et administratifs, a sanctionné une période de formation en présentiel et en ligne tenue du 6 au 8 Décembre 2023, dans le cadre d’un vaste projet africain nommé » African Biogenome » ( AfricaBP), au cour de laquelle les apprenants ont appris comment construire pour l’Afrique un futur durable à travers l’utilisation de la biodiversité et de la bioinformatique.

Signalons que les Apprenants de l’Université de Kinshasa ont suivi ces enseignements aux côtés de leurs collègues de l’Afrique Centrale et de l’Est .

Aussi, il est important de noter qu’à partir de cette participation, les Chercheurs de la colline inspirée sont devenus éligibles à la participation aux programmes de formation et de recherche débouchant aux objectifs de l’AfricaBP.

UNIKIN-SOLUTION, pour un futur durable du continent Africain à travers l’utilisation de sa biodiversité et de la bioinformatiquer

A la suite des États Généraux de l’Université de Kinshasa, tenus en 2022, et comme préconisé par le Recteur de l’Université de Kinshasa, le Professeur Jean Marie Kayembe Ntumba, la Faculté de Droit a organisé ses assises du lundi 29 au Mercredi 31 Janvier 2024, dans sa salle du conseil Antoine RUBBENS.

Réunis pendant trois jours, les membres de la communauté académique, scientifique, administrative et estudiantine de la Faculté de Droit ont réfléchi et échangé sur la gouvernance de leur mère nourricière.

Au tour de quatre commissions (Administration et Management, Élaboration de la Charte de la Faculté, Enseignement et Formation, Recherche et Services à la communauté), les Membres de la dite Faculté ont pu réaliser l’état des lieux, dégager les problèmes et proposer, par la suite, des recommandations.

Dans un climat de convivialité, les journées des réflexions et d’échanges, sur le devenir de la Faculté de Droit, s’oriente vers meilleur avenir pour l’Enseignement, pour la Recherche, pour le Service et l’administration de la Faculté de Droit de l’Université de Kinshasa.

UNIKIN SOLUTION, PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT.

Un partenariat Afrique-Europe lance une étude pour évaluer les outils d’intervention d’urgence en cas de paludisme grave dans des zones rurales très isolées

https://www.severemalaria.org/fr/news/un-partenariat-afrique-europe-lance-une-%C3%A9tude-pour-%C3%A9valuer-les-outils-dintervention-durgence-en?fbclid=IwAR0IJlG9YdI8pqjgf0dJHXPn69Wl4xpmACF6iChGtyD48jTiZU3JrROWaGs 

Le Recteur de l’Université de Kinshasa, le Professeur Jean-Marie KAYEMBE NTUMBA a le réel plaisir de féliciter quatre doctorants sur les neuf qui avaient souscrit à l’appel à candidatures des Bourses locales d’appui à la soutenance du Doctorat dans le cadre du Projet FSPI Coopération Universitaire spécialement dans son objectif lié au *Renforcement de l’enseignement supérieur par la coopération universitaire, l’accompagnement au LMD et l’accès au doctorat*, relayé par l’UNIKIN de la période allant du 15 juin au 01 août 2023. 
 
Que les 4 doctorants sélectionnés, respectivement membres du corps scientifiques des Facultés des Sciences Agronomiques et des Sciences et Technologie, saisissent cette opportunité pour réellement finaliser leurs travaux de Thèse. 
 
UNIKIN -SOLUTION,  EN ROUTE VERS UNE RELÈVE ASSURÉE
Le Recteur de l’Université de Kinshasa, le Professeur
Jean -Marie Kayembe Ntumba accompagné du Coordonnateur de la Cellule de Gestion de la Coopération et des Relations Internationales, Professeur Pascal Kapagama Ikando ont pris part à la 3ème session sur le forum international de la francophonie scientifique organisée par l’agence Universitaire de la Francophonie ( AUF) du 31 octobre au 03 novembre 2023, au centre des congrès de la ville de Québec.
En marge de ce forum de la Francophonie scientifique, le Coordonnateur de la coopération a participé à la rencontre des responsables de la coopération et des relations internationales des universités francophones qui s’est tenu le vendredi 3 novembre 2023 à l’Université du Québec à Québec.
Il sied de signaler que du 6 au 8 novembre 2023, le Recteur de l’Unikin accompagné de sa suite sera l’hôte de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).
UNIKIN SOLUTION, TOUJOURS À LA QUÊTE DE MAINTIEN DE COLLABORATION.

« RECRUTEMENT CHERCHEUR TRANSDISCIPLINAIRE »
Date limite le 30 novembre 2023

Dans le cadre de l’AI ARES UNIKIN 2022-2027, les Pilotes d’Appui au Résultat 4 sur la valorisation des ressources et des compétences de l’UNIKIN pour réaliser une recherche innovante et transdisciplinaire au service de la société congolaise, chapeauté par les Professeurs Raoul Kienge Kienge (UNIKIN) et Francesco Contino (UCL), informent la communauté universitaire qu’ils procèdent au recrutement de deux chercheurs qui auront pour tâche de dresser un état des lieux sur les activités interdisciplinaires ou transdisciplinaires développées au sein des différentes Facultés, écoles et Centres de recherche de l’Université de Kinshasa.

Est ciblé.e, tout.e Assistant.e régulièrement nommé.e à l’Université de Kinshasa.

Le dossier doit contenir les éléments ci-après :
–  L’acte de nomination comme Assistant à l’UNIKIN ainsi que la notification ;
– Un curriculum vitae mis à jour faisant ressortir les aptitudes et la capacité de travailler en équipe, une ouverture à l’interdisciplinarité, une expérience d’enquête scientifique et la maîtrise de l’outil scientifique;
– Une lettre de motivation.

Le dossier est à déposer en soft aux adresses suivantes : georges.mvumbi@unikin.ac.cdraoul.kienge@unikin.ac.cd et porter clairement la mention « Recrutement Chercheur transdisciplinaire ». 

NB : Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut